Les atouts d’une AGA ou du Visa fiscal pour les infirmières

Vous êtes infirmière exerçant en libéral et au niveau fiscal, vous êtes au régime réel. Lors de votre déclaration, vos revenus sont majorés de 25% par l’administration. En adhérant à une AGA (Association de Gestion Agréée) ou au visa fiscal, les IDEL bénéficient de la non-majoration des 25%. Recommandé pour votre gestion comptable !

AGA ou Visa fiscal quand on est infirmier ?

Une Association de Gestion Agrée peut vous aider à remplir vos obligations administratives et vous fait profiter de la non-majoration des 25%. Un cabinet d’expertise comptable gère votre comptabilité, vérifie vos déclarations fiscales, simplifie vos démarches et, d’autant plus s’il est spécialisé dans les professions de santé, vous fait gagner du temps tout en optimisant votre budget. Notamment en vous proposant le visa fiscal qui vous fait également profiter de la non-majoration de vos revenus imposables de 25% !

Comment adhérer à une AGA ou au Visa fiscal ?

Pour obtenir la non-majoration de vos revenus d’IDEL, vous devez adhérer à une AGA ou souscrire au Visa fiscal d’un cabinet comptable :

Avant le 31 mai de l’année en cours, si c’est votre 1ère adhésion à une AGA.

Avant le 31 décembre de l’année N-1, si vous avez déjà été dans une AGA ou si vous souhaitez en changer.

Dans les 5 premiers mois de votre activité si vous vous installez en infirmière libérale.

Il vous suffit de remplir et de signer un bulletin d’adhésion ou une lettre de mission et de régler l’association ou le cabinet comptable.

Les tarifs sont variables mais sachez que les cotisations d’un cabinet comme Compta Santé sont très avantageuses, notamment pour les praticiens qui s’installent. De plus, il s’occupe de toutes les démarches de transfert à votre place si vous passez par exemple d’une AGA au Visa Fiscal. Vous n’avez rien à faire et vous évitez le risque de payer 2 cotisations.

L’Examen Périodique de Sincérité simplifié

L’EPS est un contrôle supplémentaire visant les pièces justificatives des infirmiers libéraux afin de s’assurer que les déclarations fiscales sont correctement établies. En adhérant au Visa fiscal, la procédure de l’examen est simplifiée car toutes les informations nécessaires sont déjà réunies au sein du cabinet proposant le visa. Pas d’allers-retours d’éléments, pas de questions-réponses entre le comptable et le professionnel de santé : c’est plus simple !

A retenir en tant qu’IDEL :

  • Sans AGA ni Visa fiscal, votre bénéfice net subit une majoration de 25%
  • Vous avez 5 mois pour adhérer au début de votre installation
  • Un cabinet comptable spécialiste des professions libérales de santé simplifie votre gestion et votre organisation