Infirmière libérale et congé maternité : avantages et démarches ?

Vous êtes infirmière, vous exercez en libéral et vous êtes enceinte ? Comme toute femme
active, en tant qu’IDEL, vous bénéficiez de droits durant votre congé maternité, à condition
de remplir les formalités CPAM.

Pour les infirmières en congé maternité,

des aides financières sont prévues. En cessant votre activité
professionnelle pendant au moins 8 semaines, dont 2 avant votre accouchement, vous bénéficiez de
l’allocation repos maternel de 3311 € (au 01/01/2018), versée en 2 fois ainsi qu’une indemnité journalière
forfaitaire de 54.43 € (au 01/01/2018). A adresser à la CPAM pour votre congé maternité : déclaration sur
l’honneur de cessation d’activité et certificat médical attestant de la durée de l’arrêt de travail.
Au niveau des revenus professionnels, le congé maternité a des incidences : Comptasanté vous aide dans votre gestion comptable.

En cas de difficultés médicales liées à votre grossesse,

entraînant un arrêt d’activité, les IDEL peuvent percevoir une indemnité journalière de 44.34 € par jour (au 1/01/2018). Les infirmières concernées doivent adresser à la CPAM dans les 2 jours suivant la date d’interruption de travail :
– l’avis d’arrêt de travail prescrit par le médecin ou la sage-femme,
– une déclaration sur l’honneur de cessation d’activité
– un certificat médical attestant de la durée de l’arrêt de travail.
Ces prestations sont versées à compter du 4 e jour d’arrêt de travail après un délai de carence de 3 jours,
pendant 87 jours maximum.

Avantage supplémentaire grossesse et retraite

En tant qu’infirmière affiliée à la CARPIMKO, des indemnités journalières de 58,76€/jour peuvent être versées à partir du 91 ème jour d’arrêt suite à une grossesse pathologique.
Pour la retraite, vous pouvez bénéficier de 100 points supplémentaires, courant sur l’année où vous accouchez. Afin de garder l’esprit tranquille durant cette période où votre vie et vos revenus changent, Comptasanté reste à vos côtés pour votre comptabilité et pour les démarches administratives.

A noter : Pour les conjoints et/ou pères, n’oublions pas le congé paternité.
En tant que praticienne de santé libérale, pour votre couverture sociale et celle de votre famille, votre
comptable ComptaSanté peut vous conseiller.