idel-frais-de-repas

Les frais de repas des IDEL

Une infirmière libérale peut-elle déduire les frais de repas pris au cours de son activité ? Oui, mais… Comme tout travailleur indépendant soumis à l’impôt sur le revenu, les infirmiers peuvent déduire des frais de restauration sous certaines conditions. Gardez vos justificatifs en comptabilité et vous pourrez bénéficier des déductions permises par l’administration fiscale.

Quelles additions déduire de l’activité de l’infirmier ?

Pour que les frais de repas puissent être déduits du résultat imposable, il faut que les dépenses soient nécessitées par l’exercice de l’activité libérale, justifiées par la distance entre le lieu d’exercice et le domicile. Autrement dit, l’infirmière libérale qui effectue sa tournée peut effectuer une pause-repas (restaurant, traiteur, sandwicherie) et demander la déduction de ces dépenses si son domicile n’est pas à proximité. Idem si l’infirmière est en formation, hors de sa zone d’exercice habituelle.

 

Quel montant déduire du résultat ?

L’administration fiscale permet de déduire les frais supplémentaires de repas, qui dépassent le montant d’un repas pris à domicile, jusqu’à un certain seuil. Le montant d’un repas à domicile a été estimé à 4,85 € en 2019 et la limite d’exonération fixée à 18,80 €. Les professionnels libéraux peuvent donc déduire 13,95 € TTC au maximum (18,80 – 4,85€).

Exemples :

Une infirmière dépense 15€, elle peut déduire 15 – 4,85 = 10,15€ de frais de repas

Les circonstances font que l’infirmière dépense 25 € dans un restaurant. Dans sa comptabilité, les frais déductibles restent de 18,80 – 4,85 = 13,95 €

Les barèmes de la réglementation fiscale évoluent ; un comptable spécialiste des professionnels de santé vous permet de rester à jour.

 

Les justificatifs à garder par les IDEL

Pour pouvoir déduire les frais de repas, vous devez conserver des pièces justificatives, soient les factures comportant le nom du restaurant ou du traiteur, le montant, la TVA, la date. Ces éléments sont nécessaires pour tenir une comptabilité qui respecte les règles de l’administration fiscale et qui permet d’optimiser l’imposition de l’IDEL. Être accompagné par un comptable dans son activité libérale peut faciliter les choses !