comptasnte-blog-compte-bancaire-pro-infirmiere

Le compte bancaire professionnel, obligatoire pour les IDEL ?

Le compte bancaire professionnel, obligatoire pour les IDEL ?

 

Vous vous installez en infirmière libérale ou infirmier libéral et vous avez déjà accompli plusieurs étapes : choix du statut, les locaux, le véhicule, les formalités… Une nouvelle question surgit du côté de la banque : vous faut-il un compte professionnel ? Disons-le tout de suite, un compte bancaire dédié à votre activité simplifiera votre comptabilité et vous évitera quelques erreurs comptables éventuelles.

 

Recommandé : un second compte bancaire réservé à l’activité en IDEL

Le compte professionnel n’est pas forcément obligatoire mais il est fortement recommandé d’ouvrir un 2nd compte bancaire, réservé à votre activité libérale de santé. Les Associations de Gestion Agréée et les cabinets d’expertise comptable sont tous d’accord sur ce point, pour plusieurs raisons :

  • Vous aurez moins de risques de mélanger les opérations bancaires personnelles et professionnelles ;
  • Il est plus simple de faire ou de faire tenir par un comptable, votre comptabilité à partir d’un compte spécifique ;
  • Vous voyez clairement de quelles sommes vous disposez pour régler vos dépenses professionnelles d’IDEL ;
  • Vous pouvez autoriser des prélèvements afin de mensualiser le règlement de charges professionnelles tels que les cotisations ou impôts.
  • Vous disposez de documents (relevés de compte, avis d’écritures, récapitulatifs sur internet ou smartphone) qui vous permettent de suivre votre budget, vos entrées et sorties d’argent.

 

Optimiser l’utilisation du compte bancaire IDEL

Dans les établissements bancaires, les infirmiers en libéral peuvent se voir proposer d’ouvrir un compte professionnel, au sens officiel du terme. Ce n’est pas forcément la bonne solution car les frais de fonctionnement peuvent s’avérer importants. L’IDEL peut simplement ouvrir un deuxième compte classique, avec chéquier et carte bleue, qui servira de compte « professionnel ».  C’est sur ce compte que seront encaissés les honoraires. C’est aussi à partir de ce compte que l’infirmière ou l’infirmier réglera ses frais professionnels et se versera une rémunération. Les relevés bancaires, utiles à votre comptabilité, sont à transmettre, le cas échéant, au cabinet comptable choisi par l’IDEL.

A savoir : il est conseillé de conserver la moitié (au minimum) de ce que vous gagnez sur le compte dit professionnel. Cela permet de faciliter la régularisation de charges sociales ou de faire face à d’éventuels imprévus. L’autre moitié peut être transférée sur votre compte personnel.

Comme pour toute gestion de compte, il faut se montrer prévoyant et non déficitaire ! Pour vous aider dans la gestion de votre trésorerie et de votre budget, un expert-comptable spécialisé dans les professions de santé peut vous accompagner.